imagerie médical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

imagerie médical

Message par Dahmani manel le Lun 2 Juin - 20:54

 Razz L'imagerie médicale:
regroupe les moyens d'acquisition et de restitution d'images du corps humain à partir de différents phénomènes physiques tels que l'absorption des rayons X, la résonance magnétique nucléaire, la réflexion d'ondes ultrasons ou la radioactivité auxquels on associe parfois les techniques d'imagerie optique comme l'endoscopie. Apparues, pour les plus anciennes, au tournant du XXe siècle, ces technologies ont révolutionné la médecine grâce au progrès de l'informatique en permettant de visualiser indirectement l'anatomie, la physiologie ou le métabolisme du corps humain. Développées comme outil diagnostique, elles sont aussi largement utilisées dans la recherche biomédicale pour mieux comprendre le fonctionnement de l'organisme. Elles trouvent aussi des applications de plus en plus nombreuses dans différents domaines tels que la sécurité ou l'archéologie
 bounce Le manipulateur d'électroradiologie médicale,
ou technologue en radiodiagnostic au Québec, ou technicien en radiologie médicale en Suisse ou technologue en imagerie médicale en Belgique, : est le seul professionnel paramédical autorisé à utiliser les rayonnements ionisants. De ce fait, il joue un rôle important dans la radioprotection des patients tout comme les médecins radiologues et les physiciens médicaux (radiothérapie).
Il s'agit d'une profession paramédicale assez peu connue. De façon anecdotique, on constate que le manipulateur est bien souvent confondu avec d'autres personnels médicaux, infirmière si c'est une femme et bien souvent radiologue si c'est un homme

 farao La scintigraphie est une méthode d'imagerie médicale de médecine nucléaire qui produit une image fonctionnelle par l'administration d'un médicament radiopharmaceutique (MRP) dont on détecte les rayonnements qu'il émet une fois qu'il a été capté par l'organe ou la cible à examiner.
Le patient reçoit des molécules ou des isotopes radioactifs qui vont se fixer sur les organes ou les tissus que l'on cherche à explorer. Ensuite une machine, en général une gamma-caméra, détecte les rayons émis par le corps. Enfin, on reconstruit l'image obtenue. La dose de radioactivité est maintenue faible de manière à minimiser les risques liés à l'irradiation. Par exemple, une scintigraphie osseuse n'irradie pas plus que d'autres examens d'imagerie comme une radiographie ou un scanner1
 farao La radiographie est une technique d'imagerie de transmission, par rayons X dans le cadre de la radiographie X, ou par rayons gamma en gammagraphie. Elle permet d'obtenir un cliché dont le contraste dépend à la fois de l'épaisseur et du coefficient d'atténuation des structures traversées. Par extension, l'image obtenue et son support portent aussi le nom de radiographie. L'abréviation du terme radiographie est fréquemment employée, on parle alors de « radio. » La radiographie est utilisée en radiologie médicale, en radiologie industrielle et en radiothérapie.
 farao La tomodensitométrie (TDM), dite aussi scanographie, tomographie axiale calculée par ordinateur (TACO), CT-scan (CT : computed tomography), CAT-scan (CAT : computer-assisted tomography), ou simplement scanner pour l'appareilnote 1, est une technique d'imagerie médicale qui consiste à mesurer l'absorption des rayons X par les tissus puis, par traitement informatique, à numériser et enfin reconstruire des images 2D ou 3D des structures anatomiques. Pour acquérir les données, on emploie la technique d'analyse tomographique ou « par coupes », en soumettant le patient au balayage d'un faisceau de rayons X.
 farao L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique d'imagerie médicale permettant d'obtenir des vues 2D ou 3D de l'intérieur du corps de façon non invasive avec une résolution en contraste1 Le principe de l'IRM repose sur le phénomène de résonance magnétique nucléaire (RMN), c'est-à-dire portant sur le couplage entre le moment magnétique du noyau des atomes et le champ magnétique externe, décrit par Felix Bloch et Edward Mills Purcell en 1946. Au début des années 1970, les nombreux développements qu'a connus la RMN, notamment en spectroscopie, laissent entrevoir de nouvelles applications de cette technique. Ainsi, Raymond Vahan Damadian propose dès 1969 d'utiliser la RMN dans un but médical et appuie sa proposition avec la démonstration que la spectroscopie RMN permet la détection de tumeurs3.
 farao La mammographie est une radiographie des seins. Elle permet de détecter d’éventuelles anomalies, parfois signe de cancer du sein. Elle permet d’obtenir des images des tissus intérieurs du sein à l’aide de rayons X. Afin d’obtenir de meilleurs résultats plusieurs clichés des seins sont pris sous différents angles. L’examen est pratiqué par un manipulateur en radiologie study 

Dahmani manel

Messages : 6
Date d'inscription : 26/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum