RAPORT SUR (JAVA ECLIPS ANDROID)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RAPORT SUR (JAVA ECLIPS ANDROID)

Message par ALOUANE MALIKA le Lun 2 Juin - 12:59

JAVA

Qu'est-ce que la technologie Java et pourquoi en ai-je besoin ?
Java est un langage de programmation et une plate-forme informatique qui ont été créés par Sun Microsystems en 1995. Beaucoup d'applications et de sites Web ne fonctionnent pas si Java n'est pas installé et leur nombre ne cesse de croître chaque jour. Java est rapide, sécurisé et fiable. Des ordinateurs portables aux centres de données, , des téléphones portables à Internet, la technologie Java est présente sur tous les fronts !


Java est-il disponible gratuitement en téléchargement ?
Oui, vous pouvez télécharger Java gratuitement. Pour obtenir la dernière version, rendez-vous sur java.com.



A quoi aurai-je accès en téléchargeant le logiciel Java ?
Lorsque vous téléchargez le logiciel Java, vous avez accès à l'environnement JRE (Java Runtime Environment). Cet environnement se compose de la Java Virtual Machine (JVM), des classes standard de la plate-forme Java et des bibliothèques Java de prise en charge. L'environnement JRE correspond à la partie exécution du logiciel Java et permet d'exécuter ce dernier dans votre navigateur Web.




J'ai rencontré les termes "Java Virtual Machine" et "JVM". S'agit-il du logiciel Java ?
La Java Virtual Machine n'est qu'une partie du logiciel Java, liée à l'interaction avec le Web. Elle est incluse dans le téléchargement du logiciel Java et permet l'exécution des applications Java.

ECLIPSE

Difinition de eclipse :
Eclipse est un environnement de développement intégré libre extensible, universel et polyvalent, permettant de créer des projets de développement mettant en œuvre n'importe quel langage de programmation.


Eclipse est un IDE, Integrated Development Environment (EDI environnement de développement intégré en français), c'est-à-dire un logiciel qui simplifie la programmation en proposant un certain nombre de raccourcis et d'aide à la programmation. Il est développé par IBM, est gratuit et disponible pour la plupart des systèmes d'exploitation.


• IBM : (International Business Machines)
International Business Machines Corporation, connue sous l’abréviation IBM, est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques



IDE est un sigle, qui signifie :
• Integrated Development Environment (Environnement de développement intégré), environnement de développement logiciel, en informatique
• Integrated Drive Electronics (Lecteur Électronique Intégré), l'électronique et la logique (protocole) de contrôle de certains périphériques comme les disques durs ou lecteur de DVD, en informatique
• Infirmier diplômé d'État, dans le domaine de la santé
• Investissement direct à l'étranger, en économie
• Information et documentation d'entreprise, dans le domaine de l'information et de la communication
• Initiative de défense européenne, dans le cadre de la Politique européenne de sécurité et de défense

ANDROID
Définition :
Android, prononcé Androïd, est un système d'exploitation pour smartphones, tablettes tactiles, PDA et terminaux mobiles. C'est un système open source utilisant le noyau Linux. Il a été lancé en novembre 2007 par Android, une startup rachetée par Google en 2005. ...


Un Android rejoint le système :

Android repose sur une interface fun et facile pour l’organisation et la gestion des applications sur certains des téléphones les plus puissants au monde. En fait, avoir un téléphone Android, c’est un peu comme se promener avec un ordinateur portable de poche.


S’il existe de nombreux systèmes d’exploitation disponibles, Android est le seul a avoir été conçu par Google. Sa fonctionnalité Web n’est pas un simple complément, mais l’un des éléments fondamentaux de l’expérience.


Vous avez un site préféré ? Mettez-le dans vos favoris pour y accéder à tout moment. Vous préférez disposer d’une vue plus large d’un site en particulier ? Il vous suffit de faire tourner votre téléphone pour passer automatiquement en mode paysage.

Si vous êtes un maniaque du curseur, rien de plus simple : le joystick optique Moment, une innovation Samsung, est comparable à une souris qui aurait été incluse à votre téléphone.


Tout sur les applications :
Grâce à l’accès à Android Market, cette immense bourse en ligne qui vous propose plus de 80 000 applications différentes (dont bon nombre sont gratuites) les possibilités sont quasi illimitées.

Vous aimez cuisiner ? Essayez Epicurious, une collection encyclopédique de milliers de recettes. Fan de sport ? Toutes les infos sportives en temps réel sont disponibles à toute heure sur Score Mobile. Productivité, loisirs, réseaux sociaux et jeux grand public restent à portée de main en toutes circonstances.

Avant même de visiter ce marché, vous pouvez consulter la sélection d’applications préchargées par Android, qui vont de YouTube à Google Maps en passant par certaines fonctions de recherche.
L’amélioration continue :
Votre téléphone Android n’aura de cesse de s’améliorer. Au contraire des systèmes fermés dont les innovations dépendent d’une seule société, Android est une plateforme ouverte, ce qui signifie que Google comme ses partenaires y apportent des améliorations en permanence.

Depuis sa sortie en open source en 2008, Android a connu quatre mises à jour, chacune apportant son lot de nouvelles fonctionnalités et de performances optimisées.

Et parce qu’Android est un logiciel, nul besoin d’acheter un nouveau téléphone pour bénéficier des avantages d’une mise à jour.

Toujours prêt et tourné vers l’avenir :

En conclusion, qu’est-ce qu’Android ? Android c’est toute l’information dont vous avez besoin, à portée de main en toutes circonstances. C’est le confort de savoir que le système d’exploitation de votre téléphone sera toujours à jour. Et c’est l’assurance de rester connecté au quotidien, toujours prêt pour le lendemain.

Système d'exploitation

Définition :
Un système d'exploitation est un système d'exploitation conçu pour fonctionner sur un appareil mobile. Ce type de système d'exploitation se concentre entre autres sur la gestion de la connectivité sans fil et celle des différents types d'interface.
Système d'exploitation des Smartphones :


Part de marché en 2011 Q2 smartphone par systèmes d'exploitation operating system, selon Gartner1
On trouve ces systèmes d'exploitation sur des smartphones : Symbian OS de Nokia, iOS de Apple's, BlackBerry OS de RIM's, Windows Phone de Microsoft, Linux, Palm webOS, Android de Google, Bada de Samsung.
Android, Bada, Firefox OS, Maemo, Tizen et WebOS sont construits sur un noyau Linux par contre le système d'exploitation iPhone dérivé de BSD et de NeXTSTEP qui sont tous lié à Unix.
Systèmes d'exploitation utilisés par les smartphones en 2009

Android de Google Inc.


Android (4.0) pour smartphone sur Galaxy Nexus
(17,2 % Part de marché Q2 2010)


Android de Google Inc. fut développé par une petite startup qui fut acheté par Google qui poursuit activement son développement. Android distribué sous licence open source, est une variante de Linux. Google a lancé Open Handset Alliance qui regroupe des grands constructeurs et développeurs de logiciels (tel qu'Intel, HTC, ARM, Samsung, Motorola and eBay). Ce système est assez nouveau (relativement parlant) auprès des programmeurs. Il a eu douze versions, chacune portant un « nom de code » spécifique - Android 1.0, 1.1, 1.5 (cupcake), 1.6 (donut), 2.0 (éclair), 2.1 (éclair), 2.2 (froyo/frozen yoghourt), 2.3 (gingerbread), 3.0 (honeycomb), 4.0 (ice cream sandwich), 4.1 (jelly bean) et 4.2 (jelly bean). Chaque version a subi des mises à jours, il n'est donc pas rare de rencontrer une version telle que 2.3.3, 4.0.4 ou encore 4.1.2


Depuis l'introduction du téléphone HTC Dream (T-Mobile G1, le premier smartphone sous Android) on constate une explosion du nombre de téléphones qui l'ont adopté. De Q2 de 2009 au second trimestre 2010, la part de marché d'Android est passé de 1,8 % à 17,2 % avec un taux de croissance de 850 %. Et le nombre d'applications a fortement augmenté.






Bada de Samsung Electronics
(closed source, propriétaire)

Ce système d'exploitation a été développé par la société coréenne Samsung qui devrait être installé sur ses téléphones traditionnels. Confirmant, à moyen terme la fusion des mobiles simples avec les smartphones.
Le premier appareil qui exploite Bada est le Wave et fut lancé en 2010. Il s'agit d'un téléphone 100 % tactile qui dispose d'une boutique appelé Samsung Apps. Cette boutique possède maintenant plus de 5000 applications. Samsung supporte aussi Android sur 30 % de ses téléphones. De nos jours[Quand ?], Bada a été majoritairement remplacé par Android, notamment sur le Galaxy S4

BlackBerry OS de RIM
(18,2 % Part de marché Q2 2010) (source fermé, propriétaire)
Ce système fut créé à l'origine pour le marché des hommes d'affaires. Récemment, RIM a favorisé la création d'application web et supporte les applications multimédia. À ce jour, Blackberry's App World dispose de 6,000 applications


Firefox OS de Mozilla
Firefox OS (précédemment connu sous le nom de Boot to Gecko ou B2G) est un système d'exploitation mobile libre proposé et développé par la Mozilla Corporation 2:
HP webOS (Palm Inc.)
C'est le système d'exploitation de Palm qui fut racheté par HP. Il est relativement nouveau et marche aussi bien sur les smartphones que sur les tablettes.

iOS de Apple Inc.
(14,2 % Part de marché Q2 2010) (closed source, propriétaire)
Le téléphone iPhone, l'iPod Touch et la tablette iPad utilisent tous le système d'exploitation iOS, qui est dérivé de Mac OS X. Les applications tierces sont supportés depuis juillet 2008. La boutique Apple propose 300 000 applications.

Linux système d'exploitation (open source, GPL)
(2,4 % Part de marché Q2 2010)
Linux a une bonne part de marché en Chine grâce à Motorola et au Japon avec la société DoCoMo.


MeeGo (Linux Foundation)

Cet OS n'a été vendu avec aucun appareil, il a été timidement soutenu par les fabricants. Seul Nokia aura vendu un smartphone reposant sur MeeGo, le Nokia N9, à partir de septembre 2011, puis, suite au changement de direction de la société, celle-ci s'oriente vers du tout Microsoft. Lenovo s'est intéressé à lui, pour finalement le laisser de côté. Intel qui s'était aussi engagé dans ce projet, l'a finalement laissé tomber. Le projet sera repris et évoluera sous le nom de Tizen.




L'interface encore en développement de MeeGo
Symbian OS de Symbian ltd
(41,2 % Part de marché Q2 2010) (Licence open source)
Symbian dispose de la plus grande part de marché mondialement mais reste à la traine sur le marché nord-américain. La part de marché de 50 % est passé à 40 % en 2010.
Tizen (Linux Foundation)
Samsung est le premier à présenter un smartphone sous Tizen, sous le numéro de modèle SM-Z9005, en août 2013. Celui-ci reprend des atouts de Bada, l'OS maison et de Meegoo.
Windows Mobile de Microsoft
(5 % Part de marché Q2 2010) (closed source, propriétaire)
Le système Windows CE est largement distribué en Asie. Les deux variantes du système d'exploitation Windows Mobile 6 Professional (for touch screen devices) et Windows Mobile 6 Standard lancé en février 2007 n'ont pas été adopté.
La part de marché de Windows mobile a décliné ces dernières années pour une part de marché de 5 % Q2 de 2010. Microsoft a remplacé son ancien système d'exploitation par Windows 7 mobile.



Windows Phone de Microsoft

(Part de marché négligeable 2010) (closed source, proprietaire)
Le 15 février 2010 Microsoft a lancé un nouveau système d'exploitation pour mobile, Windows Phone 7.Il inclut des services de Microsoft comme Windows Live, Zune, Xbox Live and Bing. Il intègre aussi des fonctionnalité média sociaux tel Facebook et Twitter. Comme Windows Phone 7 est une nouvelle plate-forme, il n'existe aucune compatibilité avec les applications Windows Mobile

OPEN CLINICA
Définition :
OpenClinica est un EDC, logiciel dédié à la conduite d’essais cliniques, couvrant tout ou partie de la chaîne allant du recueil de données par le médecin-investigateur à la production de résultats à destination des autorités de santé, en passant par le Data Management, détection et résolution des incohérences, des valeurs manquantes ou aberrantes, etc.
Si ce marché est dominé par des éditeurs tel que Oracle, Phase Forward ou même SAS, ces éditeurs institutionnalisés proposent des solutions respectant à priori toutes les contraintes réglementaires et donnant toutes les garanties exigées par l’industrie pharmaceutique... Mais la pratique nous fait constater que le respect des normes ainsi que le suivi de leurs évolutions n’est pas leur priorité ! (SAS 9.2 dispose bien d’une procédure CDISC... mais compatible avec l’ODM 1.2 publié en janvier 2005 !)
Le retard parfois considérable de ces logiciels dans l’implémentation des normes rend leurs utilisateurs dépendants vis à vis des formats propriétaires pour une durée quasiment illimitée, comme le préconise la législation (ou le bon sens). Comme il ne s’agit pas uniquement de conserver les données, mais surtout d’être capable de les relire et de comprendre leur signification le moment venu (potentiellement dans plusieurs dizaines d’années), un format propriétaire impose la conservation des données avec tout l’écosystème logiciel d’origine permettant de les consulter.... ce qui induit des coûts de plus en plus importants.
Seuls les nouveaux acteurs semblent capables de relever le défi du respect des standards, en construisant leurs solutions autour des normes, plutôt que de considérer les normes comme de simples interfaces d’import/export. Il en existe ainsi une panoplie complète couvrant les principaux aspects des logiciels de recherche clinique, allant même jusqu’à l’interconnexion avec les systèmes d’informations des centres hospitaliers : CDISC et HL7 étant les deux "mots clés". [1]]
L’approche Open Source pourrait donc un être accélérateur pour l’adoption de ces normes, comme cela a pu se passer pour les standards de l’Internet (HTML / CSS / Javascript) que chaque navigateur doit respecter pour simplifier le travail des développeurs web.
Ainsi, si le CDISC arrive à s’imposer comme norme de définition des essais cliniques, sa maitrise permettra à un Data Manager de concevoir et de gérer des cahiers d’observations sur n’importe quel système compatible avec les standards. L’important sera la norme, pas le logiciel.


ALOUANE MALIKA

Messages : 4
Date d'inscription : 02/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum